Le 21 mars 1914

Chère Maman

Voici l’adresse de votre fils. Je ne vous donne pas celle de Buenos Aires parce qu’il serait un peu tard, la lettre risquerait d’arriver après son départ.

Monsieur Louis Marque Commissaire à bord de la « Provence » de la Sté Gle de Transports Maritimes, Santos, Brésil

Je vous remercie bien du chèque que vous m’expédiez.

Louis est resté exceptionnellement pour cette fois-ci. En décembre le bateau était resté 18 jours mais il ne reste jamais autant que l’Espagne. Et puis comme les départs sont fixes, si le mauvais temps les retarde c’est autant de moins qu’ils restent ici. Recevez mes baisers affectueux.

Alice