23 janvier 1905


Ma chère Maman


Je viens de recevoir 4 lettres qui étaient restées à San francisco ; là j'ai jusqu'à un paquet de sottises pour n'avoir pas écris à Nantes; Je vais t'expliquer pourquoi. A San Francisco, le consul que j'ai été trouver m'a dit " Vous n'avez à vous occuper de rien, A votre retour en France la situation sera régularisée."

Du reste s'il y a quelque chose, je n'aurai rien, c'est le commissaire de l'inscription maritime de Cherbourg qui m'a embarqué qui attrapera la sauce. quant au gendarme ... déserteur... 3 mois à un an de prison ... etc ... il faut qu'ils soient tous fous à lier car étant inscrit maritime et en voyage, ça ne les regarde pas ; tu peux tous les mettre à la porte, je n'ai affaire qu'avec l'inscription maritime du port de Nantes. Pour te tranquilliser, j'envoie une lettre au commissaire de Nantes. Pour les 6 mois à partir du 14 Nr au 14 mai il est probable que je ne serai pas encore de retour. Donc ils vont gratter du papier in eternam s'ils le veulent, ils en seront pour leur dépense de plumes d'encre et de papier. Laisse les faire si ça les amuse. Je suis depuis hier à Sydney, de Brisbane dont je n'ai fait que voir la côte on nous a envoyé ici. J'attends toujours l'adresse du cousin de Sydney. Si tu m'écris ici, il n'y a qu'à changer Brisbane en Sydney et l'adresse sera bonne.

Quand à mon voyage de Frisco ici. Tout a bien marché, juste deux coups de torchon nous avons suivi un cyclone pendant deux jours.

J'ai commandé mon quart pendant 15 jours, et je vais peut-être passer lieutenant. J'ai une bonne moitié de l'équipage contre moi comme il arrive toujours lorsqu'on est cambusier. Qu'est ce que tu veux, ils croient que je les vole ; qu'il n'y a pas la ration ou qu'il y a de l'eau dans le vin ou ... etc ... comme ce ne sont que des brutes ça m'est absolument égal. Tous veulent m'assommer à terre ... me vendre ... etc ... Seulement comme ils ne peuvent rien faire ça n'a pas grande importance.

Larousse dans son dictionnaire a une définition épatante du matelot : homme peu civilisé servant à la manoeuvre d'un navire

Ah si j'étais sur d'être le plus fort, il y en a plus d'un qui recevrait une friction. Enfin comme j'ai le capitaine pour moi, je laisse courir, (quoiqu'il ne me soutienne pas trop ; il a peur) avec cela il y en a peut-être la moitié qui sont neutres. et les autres pour moi. Ceux-là je les soigne. En ce moment je me porte bien, j'espère qu'il en est de même de vous.

J'écrirai dans quelques jours.

A bientôt

Louis marque


Je souhaite meilleure santé à Grand mère

Pas encore reçu les lettres adressées à Montaz ou Brisbane


Je crois qu'il est inutile que vous récriviez, les lettres n'arriveraient probablement pas. Nous resteront peut-être un mois ici vous verrez d'après le temps que mettra ma lettre si vous l'avez 15 ou 20 jours après la date postale de ma lettre répondez sinon c'est inutile


(ref info let19050123)