Cherbourg

le 8 février 1906


Madame

Suivant votre désir, je me suis renseigné sur la situation de santé exacte de votre fils.

J'ai le grand regret de vous annoncer que l'examen de ses crachats a donné un résultat positif. La feuille de clinique porte : Bacilles de Koch peu nombreux, pas d'associations microbiennes. Je l'ai alors fait demander, et, j'ai été très heureuse de constater que malgré sa maladie, il était en bon état, qu'il avait un très bon moral et surtout m'a-t-il dit un excellent appétit. (Il avait augmenté d'un Kilog depuis son entrée à l'hôpital)

Avec un bon estomac, il est donc dans les conditions d'entreprendre, sous la direction de Mr le Dr Buffet Delmas, un traitement par la suralimentation, avec toutes chances de succès.

Il sera réformé le 15 février, et libre dès le lendemain, mais on ne le laissera partir que si son état lui permet de supporter le voyage. Le train le plus commode et le plus rapide pour aller de Cherbourg à poitiers, part le soir à 7h15, et, par Mézidon le Mans Tours vous amène à Poitiers à 7h42 du matin. On ne change de wagon qu'à Mézidon et à Tours.

Vous pouvez Madame compter sur ma discrétion, et aussi sur l'interêt que je vais porter à votre fils, à titre de compatriote, et d'ancien élève des Frères. Veuillez je vous prie me rappeler au bon souvenir de Mr Buffet Delmas et recevoir l'expression de mes respectueux hommages


signé illisible (Chalupan ?)

(ref info let19060218)