23/09/1927 : (cne Marques J.) 12H30, manoeuvre devant devant Mostaganem pour laisser entrer le vapeur français Rica qui s'échoue dans la passe. A 13H20, le capitaine du Rica envoie au Maine un télégramme lui demandant la remorque. Ayant le pilotin à bord, je mouille à distance convenable et passe une aussière sur son arrière. Elle casse à 13H40. Je change de mouillage et utilisant la remorque du Rica fixée sur son avant, je commence à le remorquer à 16H00, tournant progressivement de 40 à 62 tours. A 16H20, la remorque casse au chaumard du Rica. Je suis alors rentré à Mostaganen.