Arrivé trop tard pour le 1° de l'an

Bonne année Bonne santé à tout le monde


Ma chère Maman


Je suis à Marseille depuis hier le 2 janvier à midi et nous repartons le 10 6 c'est à dire dimanche soir1 si "y a pas de vents de bout" nous avons eu du mauvais temps en [..èle / ..ile] fallait entendre les hurlements des passagers, et aussi les "santissima madona"


Mes provisions étaient incomplètes, il me faut faire pas mal d'acquisitions 6 pantalons blancs deux vestes blanches et un veste d' alpaga avec des chaussures et une casquette pour remplacer celle que le vent m'a enlevé en arrivant à Marseille. Un chauffeur à mis une balle dans le ventre de l'infirmier, résultat l'infirmier à l'hôpital et le chauffeur en prison2, j'étais à trois mètres de distance, j'ai trouvé cela très drôle, plus drôle encore que des pugilats entre espagnols et arabes, toi qui ne veut pas entendre parler d'armes, viens faire un voyage sur le Poitou, tu changeras certainement d'idées, enfin, j'ai fait un bon voyage ; je ne suis pas malheureux à bord, nous avons eu des avaries de machine qui nous ont retardés mais ça ne fait rien pour le [port?]. Aussi tout va bien. Avec tout cela je me demande si vous êtes morts ou vivants je n'ai pas reçu de nouvelles. Pas même à Marseille en arrivant pourtant comme tu avais l'itinéraire du bateau c'était facile d'écrire soit à Rio Dakar ou Las Palmas aussi si je n'ai plus de nouvelles de la maison c'est ennuyeux ; écrivez au moins à Marseille. Le voyage prochain, dans 2 ou 3 mois je pourrai peut-être passer 2 ou 3 jours à la maison. J'espère que tout le monde se porte bien, que Robert philosophe toujours autant, s'il ne me réponds pas, je ne lui envoie plus de cartes postales j'espère que joseph turbine toujours autant dans ses pots et casseroles.

voilà ce que j'ai à acheter

6 pantalons blancs 34 50

2 vestes blanches 13 00

1 veste alpaga 26

1 casquette 6

2 coiffes 3

2 paires de chaussures25


dans la marge : blanchissage pour une quinzaine de francs au moins

La santé est toujours bonne mais j'ai maigri



en tout 120

comme Mlle Clément a déjà 60 tu ferais bien de lui envoyer 60 d'avances, le voyage prochain il n'y aura pas grand chose à [mot illisible] seulement quelques chemises caleçons etc quant à l'argent de poche elle me donnera ce qu'elle voudra. il me faut toujours une trentaine de francs, c'est pas beaucoup.

A bord tous les officiers sont très chics excepté le commissaire avec qui j'ai eu de petites discussions en langage plus ou moins académique, enfin tout c'est bien passé.

Répondez moi avant que je parte, ou bien je divorce avec mon porte-plume jusqu'à réponse inclusivement, il est probable que le Poitou ne partira que le 7 mais répondez pour le 6 au matin si vous avez le temps.

Je voudrais aussi avoir des bouquins d'espagnol avec un dictionnaire si à grande vitesse ça peut arriver. Dans tous les cas les envoyer chez Mlle Clément. Je les trouverai au retour. Avec quelques mouchoirs et caleçons en toile s'il y en a beaucoup sinon j'en achèterai, au prochain voyage j'aurai probablement de l'argent plus qu'il ne m'en faudra, si toute foi tu m'en fais une petite expédition d'avance ou bien Mlle Clément m'en avancera . En attendant votre réponse j'embrasse toute la famille.

Louis Marque

Dans 2 mois ½ j'irai probablement vous voir.


(ref info poitou1)

1un dimanche 6 peut être en 1901, 1907, 1918 .... donc d'après le contexte en 1907

2A l'arrivée à Marseille le chauffeur Vizzavona blesse d'une balle de revolver dans le bas-ventre l'infirmier Langia. Le commissaire du XVème , mr. Lannes, fait évacuer le blessé vers l'Hotel Dieu et arrête le chauffeur. (A.C.)