Ma chère maman

Nous avons changé d'adresse, nous demeurons à Toulon toujours 5 chemin de plaisance St Roch Toulon

Tu peux aussi écrire en m'adressant les lettres au 5° dépôt des équipages de la flotte. Il suffit d'écrire le nom du destinataire et enseigne de vaisseau auxiliaire.

Je sais pas ce que je ferai. Je vais peut être embarquer ou peut être je retournerais à la brigade des fusiliers marins il en reste encore un bataillon au front, mais ce n'est pas trop probable, un de mes camarades vient d'y être renvoyé.

J'aurai pas assez de permission pour aller faire un tour à Poitiers, quatre jours peut être et c'est très problématique. Ici il ya ça de bon qu'on a les pieds secs et qu'on dort toute la nuit. En dehors de ça je ne fais rien, sauf acte de présence au dépôt pour lire le journal. Je n'aurai jamais cru qu'on puisse être si inoccupé. Ça change des tranchées nos successeurs en ont vu déjà de dures. Ce qui me console de tout ça c'est que j'ai gardé de mon passage au front la conviction absolue qu'il est absolument impossible aux allemands de passer nos lignes. Ils peuvent prendre une ou plusieurs tranchées mais pas plus, à calibre égal notre artillerie est tellement supérieure à la leur qu'on peut pas faire de comparaison, et si sur tous les fronts on travaillait comme les Français, y a longtemps que la guerre serait finie.

Alice me charge pour toi d'un tas de souhaits de bonne année, j'y ajoute les miens. J'espère que l'année prochaine nous serons tous réunis quoique je n'y compte pas trop, ça risque de durer encore longtemps.

Enfin J'espère que tout le monde va bien. Joseph, Germaine et ses mioches.

A bientôt. Je t'embrasse.

Ton fils dévoué

Louis